L’habillage de cheminée

L’habillage de cheminée

Parmi les critères de sélection au moment d’acheter une cheminée, l’habillage fait partie des éléments à observer. L’habillage de cheminée à foyer ouvert ou à foyer fermé tient notamment un rôle majeur dans le style de l’équipement.

L’habillage de cheminée rustique

Entourant un insert adossé au mur ou un foyer fermé, l’habillage de cheminée rustique impose un style assez traditionnel. Plusieurs éléments le composent : le manteau, le socle du foyer (autrement appelé la dalle foyère), la hotte et le linteau (une poutre transverse réalisée en bois).

L’habillage rustique est accompagné par des matériaux dits nobles à l’instar de la pierre naturelle, du bois et de la brique. Sachez par ailleurs que ce modèle d’habillage est massif. Il est donc complexe voire impossible à changer sauf à le casser. Mieux vaut enfin prévoir sa pose au moment de la construction de la cheminée, puisqu’ensuite les travaux sont beaucoup plus importants.

Bon à savoir : une cheminée à foyer ouvert ne dispose quasiment jamais de manteau l’entourant afin de laisser une vision plus large du feu.

L’habillage de cheminée classique

L’habillage classique est la plupart du temps formé d’un foyer ouvert ou fermé. Celui-ci est encastré dans un mur sur une trentaine de centimètres de profondeur voire masqué dans un coffrage. L’avaloir et la conduite, autres parties de l’habillage, sont également dissimulés directement dans la paroi ou dans un coffrage. Le fait de cacher ces éléments ne rend pas utile la présence d’une hotte décorative.

L’aspect classique est apporté par un manteau dont les jambages sont soigneusement ouvragés. Ainsi, ce manteau accueille des motifs sculptés, l’ensemble pouvant s’inspirer justement du style classique Empire ou Louis XV. Les amateurs trouveront leur bonheur chez les antiquaires.

L’habillage de cheminée contemporain

La particularité des habillages de cheminées contemporaines est l’intégration de matériaux modernes, plus design : aluminium, acier ou béton cellulaire. Les innovations ne manquent pas comme l’existence de modèles disposant d’un habillage interchangeable qui se clipse sur des cadres.

Cette option est pratique pour instaurer facilement une nouvelle ambiance dans votre pièce de vie concernée, sans aucuns travaux et en toute rapidité. L’exemple qui illustre cette catégorie de cheminée est la cheminée encastrée au bioéthanol.

Quelques conseils de la part de professionnels

Un professionnel recommandera systématiquement de privilégier des matériaux résistants aux températures élevées. Le risque est de choisir des matériaux esthétiques qui pourraient rapidement perdre de leur éclat, se détériorer voire s’envoler en fumée.

La hotte est évidement un composant majeur. Son habillage s’effectue après la fabrication et l’isolation du caisson, l’isolation des murs et l’opération du tubage du conduit. Là encore, veillez à sélectionner des matériaux résistants aux hautes températures, sachant que l’habillage de la hotte doit prévoir l’emplacement des grilles de décompression et de sortie d’air chaud.

Enfin, n’oubliez pas de prendre en compte le poids de l’habillage, notamment pour une cheminée localisée à l’étage. Il serait dommage que le plancher cède !

Tranquillisez-vous l’esprit en faisant appel à un professionnel pour installer votre habillage de cheminée dans le respect des normes de sécurité en vigueur.

Pour en savoir plus

Les accessoires pour la cheminée

Articles en relation