Le poêle à gaz

Le poêle à gaz

Un appareil de chauffage à combustible

Parmi les nombreuses possibilités disponibles pour chauffer son logement, le poêle à gaz est apprécié pour ses nombreux atouts. En constante évolution, la technique de cet appareil en fait un moyen de chauffage sûr et efficace.

Les avantages du poêle à gaz

Sophistiqué et fonctionnel à la fois, cet appareil de chauffage ne nécessite pas d’être alimenté par des bûches. Il est donc plus facile à utiliser que sa version à bois. De plus, il ne nécessite pas que l’on stocke du bois de chauffage chez soi. Le gaz est donc le combustible mis en œuvre pour le faire fonctionner, au moyen d’une bouteille de butane de 6 ou de 13 kg. Quand cette dernière est vide, il suffit de la changer pour que le poêle à gaz soit de nouveau opérationnel. La chaleur qu’il diffuse est agréable et se répartit bien dans la pièce.

Les caractéristiques de cet appareil

Vu le type de combustible utilisé, le poêle à gaz répond à des normes de sécurité drastiques afin que ses utilisateurs ne courent aucun risque. Le standard EN 449 certifie les appareils adéquats à un usage domestique. Ainsi, tout risque d’intoxication au monoxyde de carbone ou d’explosion est écarté contrairement au poêle à charbon. Toutefois, l’installation à domicile d’un détecteur de gaz est recommandée. Il existe même des poêles dotés d’un dispositif d’arrêt par thermocouple pour une coupure automatique du gaz quand la flamme s’éteint. Même avec ces appareils modernes, la flamme ressemble à celle d’un feu de bois.

Quel type de poêle à gaz choisir ?

En version statique, ces appareils sont reliés à un conduit qui évacue la fumée. Parmi eux, 3 types de modèles se distinguent :

  • Infrableu : c’est le poêle standard qui chauffe vite et bien. En chauffage d’appoint, il est parfait !
  • Infrarouge : plus puissant, sa chaleur se diffuse via des briques réfractaires. Parfois, il est équipé d’un réflecteur parabolique pour un meilleur rayonnement.
  • A catalyse : ce modèle est technologique et consomme peu car il fonctionne même à basse température, via une plaque en fibre de céramique. Peu puissant, mieux vaut le réserver à une pièce de moins de 25 m2.

Si vous souhaitez faire installer chez vous ce mode de chauffage, ne négligez pas les conseils et le savoir-faire d’un artisan spécialisé. L’annuaire de notre site répertorie tous les professionnels du secteur, consultez-le !

Pour en savoir plus :

Articles en relation