La cheminée : comment ça marche ?

La cheminée : comment ça marche ?

Le charme du feu de cheminée

A l’image du poêle, cet équipement connaît un succès qui ne se dément pas. A la fois traditionnel et adaptable à notre époque, l’âtre est aussi un bon moyen de réchauffer son intérieur, à condition de suivre quelques règles importantes.

Modernité et fonctionnalité

Même si l’aspect classique de cet ouvrage de maçonnerie est toujours prisé, son adéquation à la sécurité est primordiale. Si vous avez un âtre ancien, sa rénovation ou l’amélioration de son rendement doivent être une priorité. En cas d’installation d’un foyer ouvert neuf, plusieurs critères entrent en ligne de compte :

  • la réglementation en vigueur concernant la sécurité ;
  • l’adaptation aux nécessités de chauffage du lieu ;
  • la qualité du bois de chauffage.

Il faut en effet préciser ses propres attentes : désire-t-on utiliser cet âtre comme chauffage complémentaire ou bien juste pour créer une atmosphère particulière dans la pièce ?

Privilégier les bons matériaux

La pierre et le marbre sont des choix habituels pour habiller sa cheminée. Leurs qualités de résistance et leur aspect ancien donnent de bons résultats. Cependant, des matières plus contemporaines ont fait leur apparition et conviennent aussi très bien :

  • Le béton : d’une résistance exceptionnelle, il supporte à merveille la chaleur et il prend la forme voulue.
  • Le béton cellulaire : plus léger grâce à l’air qu’il contient, il s’applique sous forme de carreaux.
  • Le plâtre : issu du gypse, il est parfait pour l’habillage du foyer mais pas pour sa maçonnerie intérieure car il résiste peu à la chaleur.

L’entretien nécessaire de l’âtre

L’installation de cet équipement engendre des travaux d’envergure. Un foyer à bois ouvert rend un conduit d’évacuation obligatoire. La suie déposée par les fumées et tous les résidus de combustion doivent être nettoyés de façon professionnelle une fois par an. La délivrance d’un certificat l’attestant est une obligation légale. En cas de sinistre causé par un feu de cheminée, la compagnie d’assurance en tient compte. Sans attestation de ramonage, l’assuré n’est pas couvert. La loi impose par ailleurs le respect d’autres normes de sécurité connues des professionnels.

Si vous souhaitez installer une cheminée chez vous ou rénover un âtre ancien, faites appel à un professionnel de la maçonnerie. L’annuaire de notre site répertorie tous ces artisans. N’hésitez pas à les contacter pour des renseignements ou un devis avant travaux.

Pour en savoir plus

Le poêle : comment ça marche ?

Articles en relation