Choisir un poêle ou une cheminée ?

Choisir un poêle ou une cheminée ?

Dans la catégorie des dispositifs de chauffage au bois, le poêle et la cheminée concernent un grand nombre de foyers. Revenons ensemble sur les différents modèles commercialisés.

Cheminée : foyer fermé ou insert ?

D’un point de vue du rendement énergétique, qui associe volume de bois de chauffage consommé et qualité de chauffe, les cheminées à foyer fermé et à insert dominent largement les cheminées à foyer ouvert. Leur rendement énergétique atteint en effet 60 % à 80 %, contre à peine 15 % pour cette dernière.

Cheminée à foyer fermé

Les avantages d’une cheminée à foyer fermé sont les suivants :

  • un niveau de chauffage décuplé par rapport au système de foyer ouvert et une bonne répartition de la chaleur ;
  • une possibilité d’alterner éventuellement entre foyer fermé et foyer ouvert grâce à des vitres escamotables ;
  • une consommation de bois 4 fois inférieure et une durée de feu 3 fois supérieure ;
  • un fonctionnement par convection et rayonnement, cantonnant les fumées, les projections et les poussières ;

Cheminée à insert

Les cheminées à insert sont utiles pour augmenter le rendement énergétique d’une cheminée déjà existante. Elles :

  • multiplient la chaleur émise par 6 ;
  • disposent d’un dispositif plus pratique et plus confortable ;
  • offrent l’opportunité de choisir entre :
    • un modèle à granulés ou pellets, combustible plus cher mais qui facilite l’entretien de l’équipement ;
    • un modèle à bûches, combustible moins onéreux, plus esthétique.
  • sont moins chères à l’achat ;
  • sont plus propres.

A savoir : l’installation d’une cheminée à foyer fermé ou à insert dont le rendement énergétique dépasse 70 % donne accès à un crédit d’impôt.

Poêles à bois : les atouts

Les poêles à bois sont :

  • économiques : coûts d’achat et d’installation similaires à ceux d’une chaudière à gaz ou au fioul ;
  • performants : rendement énergétique de 85 % et plus, via la diffusion de la chaleur par processus de rayonnement ;
  • écologiques : le bois est un matériau naturel, renouvelable et propre ;
  • conviviaux : instauration d’une ambiance chaleureuse et confortable ;
  • faciles à entretenir : entretien classique ;
  • pratiques : le stockage du combustible est moins volumineux que pour un tas de bûches.

Cheminée et poêles à bois : les inconvénients

Afin de faire un comparatif complet, observons les inconvénients des différents équipements. Notons :

pour la cheminée à foyer fermé ou à insert :

  • le coût de construction éventuelle du foyer, nécessitant un chantier plus important ;
  • l’entretien et l’esthétisme de la vitre qui a tendance à rapidement s’obscurcir ;
  • le tubage du conduit à réaliser ;
  • un dispositif inadapté aux petites surfaces ;
  • un déménagement difficile du fait d’une moindre flexibilité de l’installation.

pour le poêle à bois :

  • l’emplacement au sol conséquent ;
  • la manutention pour l’approvisionnement en combustible ;
  • l’entretien ;
  • le différentiel de température à proximité de l’équipement et dans les pièces voisines.

Pour mieux déterminer votre choix, il est recommandé de prendre conseils auprès de professionnels compétents, y compris pour connaître les conditions pour obtenir un crédit d’impôt.

Pour en savoir plus

Articles en relation