Le Label Flamme Verte

Le Label Flamme Verte

Le label Flamme Verte, garantie d’un poêle à granulés de bois de haute qualité

Un poêle à bois labellisé flamme verte sera un appareil de haute qualité en raison des nombreux contrôles dont il aura été l’objet en amont et de ses adéquations avec les plus grandes exigences énergétiques et environnementales.

Flamme verte, le label des chauffages au bois

Créé en 2000 par les fabricants d’appareils domestiques, en accord avec l’ADEME, le label Flamme Verte a pour objectif de favoriser le développement du chauffage au bois en proposant des appareils performants. Une charte de qualité très exigeante doit en effet être respectée pour l’obtenir, à la fois quant au rendement énergétique et quant aux émissions polluantes. La gestion du label est confiée au Syndicat des énergies renouvelables (SER). Sont concernés les appareils indépendants de chauffage au bois, tels que les poêles à granulés de bois, les foyers fermés et les cuisinières ainsi que les chaudières domestiques qui fonctionnent au bois de bûches, aux granulés de bois ou encore à la plaquette forestière. Plus les performances de l’appareil sont élevées, plus grand est le nombre d’étoiles qui lui sont attribuées.

Trois critères précisément sont pris en compte :

  • le rendement énergétique,
  • les émission de monoxyde de carbone,
  • et celles de particules fines pour les appareils ayant obtenu cinq étoiles.

La mise en place de ce label a été à l’origine d’importantes évolutions : un accroissement des rendements énergétiques d’au moins 30% en dix ans ; des émissions de monoxyde de carbone qui sont passées de plus de 1% à 0,3% au maximum aujourd’hui.

L’élaboration et le contrôle du label Flamme verte

Des laboratoires sont chargés de contrôler les performances énergétiques et environnementales de tout appareil concerné. Ils doivent être agréés par la Commission Européenne, via la norme CE. Un organisme de certification indépendant, Eurovent Certita Certification, reçoit toutes les données techniques qui permettent de rendre compte des performances des différents équipements ; ces informations lui sont transmises par les fabricants eux-mêmes. En outre, chaque année, des contrôles annuels sont effectués sur les appareils indépendants de chauffage au bois les plus commercialisés sur le marché français, afin de vérifier l’adéquation entre les données transmises par le fabricants et celles obtenues dans un laboratoire indépendant agréé. Sont alors mesurés les rendements énergétiques ainsi que les émissions de monoxyde de carbone, et celles de particules fines. Une non conformité de l’appareil expose celui-ci à une rétrogradation à la classe en-dessous, voire à une suppression de l’attribution du label Flamme Verte.

Si vous souhaitez faire installer un appareil de chauffage chez vous, vous pouvez faire appel à un professionnel qualifié dont vous trouverez les coordonnées dans l’annuaire du site.

Pour en savoir plus

Articles en relation