Stocker le bois de cheminée

Stocker le bois de cheminée

Si vous disposez d’une cheminée ou d’un appareil de chauffage d’appoint tel qu’un poêle à bois dans votre logement, et que vous souhaitez profiter de la belle saison pour faire le plein de bûches, vous pourriez avoir besoin de professionnels pour vous fournir en cette ressource naturelle, vous aider à construire un abri extérieur ou encore pour apprendre à construire des cordes de stockage selon les règles de l’art.

Le choix de l’emplacement

Les bûches de bois s’entreposent de préférence dans un endroit extérieur sec et bien aéré, comme un hangar ou un abri conçu spécifiquement pour le stockage de votre bois. Pour un lieu intérieur tel qu’un garage ou une cave, portez attention aux insectes, car vous pourriez avoir à faire notamment à des infestations de fourmis.

Optez pour un emplacement facilement accessible le plus près possible de votre cheminée, et qui disposera suffisamment d’aération et de soleil pour ne pas développer des problèmes d’humidité. Vous pouvez utiliser les parois d’un mur extérieur pour vous faciliter la tâche de stockage des bûches.

La fabrication d’un bûcher

Afin de préserver pendant de nombreux mois du bois à l’extérieur, vous pourriez envisager la fabrication d’un bûcher. Pour maintenir vos bûches à l’abri des intempéries, recouvrez cette structure avec des tôles ondulées inclinées. Ce type de structure et de matériaux devraient assurer à votre installation une aération appropriée.

La préparation du sol

Une fois votre abri construit et le toit installé, avant de commencer à monter des cordes de bois, vous devriez songer à comment surélever les bûches du sol pour éviter que l’humidité s’infiltre dans celles-ci par capillarité.
Il peut s’agir de palettes de transport (les entreprises et les magasins de bricolage se départissent souvent gratuitement de palettes en surplus) simplement apposées sur le sol.

Vous pourrez aussi couler une dalle en béton, qui agira comme une barrière contre l’humidité du sol.

Quoi faire avec le haut du tas

Le bois peut pourrir en surface et développer des champignons. Pour éviter ces problèmes, installez une bâche sur le dessus, et assurez-vous que le haut du tas effectue une pente légère, de telle sorte que l’eau puisse s’écouler facilement sans stagner. Veillez à ce que les extrémités laissent passent l’air. Une toile trop étanche emprisonnerait l’humidité.

Vous pouvez vous aider de cailloux pour maintenir votre bâche en place. Quoiqu’avec l’intensification des intempéries dues au réchauffement climatique, les vents soufflent avec de plus en plus de puissance : vous pourriez aussi utiliser de la corde pour solidifier le tout et éviter que la bâche ne parte au vent.

Comment empiler les rondins

Il existe désormais sur le marché, vendus dans les magasins de bricolage, des systèmes très pratiques de rangement extensibles, appelés des range-bûches. Ces produits assureront de la stabilité à votre installation. Vous pouvez aussi vous exercer à pratiquer les techniques anciennes de cordage de bois.

Pensez aussi à aménager un mini espace de stockage près de votre cheminée, car le pouvoir calorifique du bois est à son meilleur à la température ambiante.

N’hésitez pas à consulter l’annuaire de notre site pour trouver des distributeurs de bois de chauffage, des ouvriers pour vous aider à construire votre bûcher, des spécialistes en béton, des ramoneurs qui s’occuperont d’inspecter et nettoyer votre cheminée, etc.

En savoir plus :

Comment obtenir une post combustion ?

Quel bois de chauffage choisir ?

Articles en relation