Comment bien choisir son poêle à bois ?

Bien choisir son poêle à bois

Le chauffage au bois continue de séduire nombre de particuliers. Parmi les appareils offrant ce mode de chauffage, le poêle à bois profite d’innovations lui assurant un meilleur rendement énergétique. A ce titre, son installation offre l’accès au crédit d’impôt pour la transition énergétique.

Les poêles traditionnels

Moins chers à l’achat, ces modèles présentent un faible rendement énergétique, ce qui les exclut d’office de l’accès au crédit d’impôt pour la transition énergétique. En résumé, ils correspondent à des chauffages d’appoint énergivores.

Les poêles « turbos »

Ces appareils sont équipés d’une entrée d’air secondaire, nichée dans la partie supérieure du poêle, pour permettre d’enflammer les gaz imbrûlés et résiduels de la première combustion. Ce système garantit un meilleur rendement et facilite l’entretien (faible encrassement du conduit d’évacuation des fumées). Enfin, il s’avère plus écologique, puisque les particules de monoxyde de carbone sont entièrement éliminées. En parlant de conduit de raccordement ou de conduit de fumée, il est fortement conseillé d’installer une sortie de toiture.

Les poêles à post-combustion

Le processus est identique aux modèles turbos, sauf que la seconde chambre de combustion se situe à l’arrière do foyer principal. Cette modification confère à ces modèles, plus onéreux à l’achat, une performance énergétique encore plus grande.

Les poêles de masse

Les poêles de masse ont la particularité d’accumuler la chaleur avant de la restituer dans le temps, de manière progressive. Ce sont les matériaux qui lui apportent cette propriété d’inertie : briques réfractaires, béton réfractaire, pierre ollaire ou stéatite, roches volcaniques. Le processus par rayonnement présente un confort appréciable pour les habitants, car il chauffe les masses (parois, murs) plutôt que l’air, si volatile en cas de mauvaise isolation. Avec une autonomie susceptible de grimper à 20 h, il offre un rendement excellent.

Les poêles à granulés

Les dérivés de bois sont une alternative aux traditionnelles bûches. Les granulés se présentent sous la forme de petits cylindres. Les poêles à granulés sont pratiques puisqu’ils possèdent un réservoir qui nourrit automatiquement via un dispositif de vis sans fin la chambre de combustion. Ils peuvent aussi être automatisés ce qui permet de régler la température de chauffe souhaitée par le biais d’un thermostat. Il existe même des programmateurs électroniques pour anticiper l’allumage de l’appareil avant votre arrivée.

Pourquoi faire appel à un professionnel ?

Si vous hésitez sur le modèle de poêle à bois à acquérir, contactez un professionnel de votre région. Outre sa capacité à répondre à vos interrogations, il peut vous aiguiller sur le modèle le mieux adapté à votre logement, à vos besoins et à votre budget.
Sachez par ailleurs qu’en faisant appel à un professionnel certifié RGE, vous pouvez obtenir un crédit d’impôt correspondant à 30 % de votre achat. Les conditions imposent toutefois que le poêle affiche un rendement supérieur ou égal à 75 % et que le professionnel RGE soit à la fois le vendeur et l’installateur de l’appareil.

De plus, ce crédit d’impôt pour la transition énergétique est cumulable avec d’autres aides, telles que la prime énergie, l’éco-prêt à taux zéro, la réduction de la TVA à 5,5 % ou les aides fournies par l’Agence nationale de l’habitat.

En savoir plus :

Articles en relation